Innovation management

Le management de l’innovation

Le management de l’innovation: faire naître et grandir les innovations

L’innovation est aujourd’hui le premier levier de développement des entreprises. Mais alors qu’elle naissait d’une collaboration entre les services Technologie et Marketing, l’innovation atteint aujourd’hui un champ bien plus large dans l’entreprise et nécessite des compétences diverses et un management spécifique.

On parle maintenant de management de l’innovation pour désigner « l’ensemble des actions conduites (…) par une entreprise, en interaction avec son environnement économique et social, pour favoriser l’émergence, décider du lancement et mener à bien ses projets d’innovation. »

Bien plus que la gestion globale du processus d’innovation et la conduite des projets, aussi bien organisationnelle que financière, logistique ou législative, le management a aussi pour tâche essentielle de faire vivre l’innovation en stimulant la créativité à tous les niveaux de l’entreprise et en mettant en place des échanges transverses avec toutes les parties prenantes des projets.

Instaurer un environnement de travail favorable

Un des pionniers en matière d’environnement de travail innovant est sans doute Google, où l’on fait la part belle aux loisirs, les horaires de travail sont aménagés, et 20% du temps de travail est consacré au développement des projets personnels. La même stratégie des « 20% de temps libre » a par exemple donné naissance au Post-it chez 3M.

En France, le Groupe Poult a poussé sa stratégie de management de l’innovation jusqu’à instaurer une démarche participative qui permet aux salariés de devenir les acteurs de leur propre développement professionnel.

Encouragés à l’autonomie et la prise d’initiative, les salariés trouvent dès lors un environnement favorable à la prise de risque et à la génération d’idées nouvelles.

Capter les idées

L’entreprise doit également diriger son management de l’innovation vers l’extérieur, en mettant au point une stratégie de veille structurée lui permettant de repérer les évolutions du marché, les idées à l’international et les recherches de ses concurrents.

Faire naître les idées

L’un des rôles du management de l’innovation est de dynamiser la créativité afin de faire naître les idées innovantes. On utilisera pour cela des techniques de brainstorming, de forums collaboratifs, de boites à idées ou de séances de créativité. Dans une entreprise comme Suez Environnement, on récompense chaque année les projets innovants portés par les collaborateurs en organisant des Trophées de l’Innovation.

Mais les acteurs externes à l’entreprise peuvent aussi être impliqués pleinement dans le management de l’innovation et l’émergence des idées : c’est par exemple en recueillant les feedbacks de ses clients que Dyson a eu l’idée de mettre au point un aspirateur sans sac. D’autres, comme le groupe Oxylane, mettent en place des plateformes de co-création de produits pour impliquer encore plus directement toute personne extérieure dans la génération de nouveaux concepts.

Prototyper et tester

En 2013, une étude de l’Observatoire du Management de l’innovation révèle que pour 92% des entreprises, l’un des enjeux majeurs en matière d’innovation consiste à pouvoir prototyper et tester rapidement les idées les plus pertinentes. Le management de l’innovation a ainsi pour rôle de mettre en place un processus d’incubation des projets innovants, en s’adaptant à la culture de l’entreprise. Au sein de la SCNF, une unité indépendante a été créée, le Lab TGV, permettant de tester les nouveaux concepts avec plus de liberté mais moins de ressources.

 

 

crédit photo http://pixabay.com/en/users/Nemo/